Antenne principale Alphonse – Contes et légendes

Créer un compte

Un email va vous être envoyé pour confirmation

Mot de passe oublié ?

Après validation, un lien permettant de générer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par email

Créer un compte

Un email va vous être envoyé pour confirmation

Mot de passe oublié ?

Après validation, un lien permettant de générer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par email

Alphonse - Contes et légendes


par Madeleine le samedi à 23h et le dimanche 16h (Alphonse n'est pas diffusé pendant tout le temps de Carême) durée 57 minutes


Un temps de détente apprécié où l’imagination vagabonde au gré de récits, contes et légendes variés et où le coeur est édifié par des témoignages bouleversants.




Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 13
par : Madeleine
Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 14
par : Madeleine
Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 13
par : Madeleine
Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 14
par : Madeleine
Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 09
par : Madeleine |

A l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance.
Pendant près de vingt ans, sœur Emmanuelle a rédigé ces Confessions d'une religieuse.
Ce livre est ainsi le premier et le dernier qu'elle ait écrit. Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Égypte. Elle y est revenue cent fois ensuite, jusque dans les derniers mois de son existence, pour le reprendre, le corriger, l'enrichir. Le dernier, parce qu'elle l'a voulu posthume, afin de confier ici des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant - par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.
Quelle en est la signification ? Celle d'une quête de vérité. Sœur Emmanuelle a souhaité comprendre le cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation à un Dieu dont elle a passionnément aimé la pauvreté et la vulnérabilité. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche, la nudité de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes.
Quand est dite la vérité nue sur l'homme, Dieu apparaît toujours en filigrane. Je veux ici, une dernière fois, confesser la foi en l'homme et la foi en Dieu qui ont soulevé toute ma vie. Je le crois : du creuset de la mort, jaillit la résurrection.

Livre :
Confessions d'une religieuse
Nombre de pages de l'édition imprimée : 414 pages
Editeur : Flammarion (13 avril 2010)
9782082125192

Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 10
par : Madeleine |

A l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance.
Pendant près de vingt ans, sœur Emmanuelle a rédigé ces Confessions d'une religieuse.
Ce livre est ainsi le premier et le dernier qu'elle ait écrit. Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Égypte. Elle y est revenue cent fois ensuite, jusque dans les derniers mois de son existence, pour le reprendre, le corriger, l'enrichir. Le dernier, parce qu'elle l'a voulu posthume, afin de confier ici des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant - par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.
Quelle en est la signification ? Celle d'une quête de vérité. Sœur Emmanuelle a souhaité comprendre le cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation à un Dieu dont elle a passionnément aimé la pauvreté et la vulnérabilité. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche, la nudité de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes.
Quand est dite la vérité nue sur l'homme, Dieu apparaît toujours en filigrane. Je veux ici, une dernière fois, confesser la foi en l'homme et la foi en Dieu qui ont soulevé toute ma vie. Je le crois : du creuset de la mort, jaillit la résurrection.

Livre :
Confessions d'une religieuse
Nombre de pages de l'édition imprimée : 414 pages
Editeur : Flammarion (13 avril 2010)
9782082125192

Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 09
par : Madeleine |

A l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance.
Pendant près de vingt ans, sœur Emmanuelle a rédigé ces Confessions d'une religieuse.
Ce livre est ainsi le premier et le dernier qu'elle ait écrit. Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Égypte. Elle y est revenue cent fois ensuite, jusque dans les derniers mois de son existence, pour le reprendre, le corriger, l'enrichir. Le dernier, parce qu'elle l'a voulu posthume, afin de confier ici des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant - par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.
Quelle en est la signification ? Celle d'une quête de vérité. Sœur Emmanuelle a souhaité comprendre le cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation à un Dieu dont elle a passionnément aimé la pauvreté et la vulnérabilité. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche, la nudité de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes.
Quand est dite la vérité nue sur l'homme, Dieu apparaît toujours en filigrane. Je veux ici, une dernière fois, confesser la foi en l'homme et la foi en Dieu qui ont soulevé toute ma vie. Je le crois : du creuset de la mort, jaillit la résurrection.

Livre :
Confessions d'une religieuse
Nombre de pages de l'édition imprimée : 414 pages
Editeur : Flammarion (13 avril 2010)
9782082125192

Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 10
par : Madeleine |

A l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance.
Pendant près de vingt ans, sœur Emmanuelle a rédigé ces Confessions d'une religieuse.
Ce livre est ainsi le premier et le dernier qu'elle ait écrit. Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Égypte. Elle y est revenue cent fois ensuite, jusque dans les derniers mois de son existence, pour le reprendre, le corriger, l'enrichir. Le dernier, parce qu'elle l'a voulu posthume, afin de confier ici des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant - par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.
Quelle en est la signification ? Celle d'une quête de vérité. Sœur Emmanuelle a souhaité comprendre le cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation à un Dieu dont elle a passionnément aimé la pauvreté et la vulnérabilité. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche, la nudité de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes.
Quand est dite la vérité nue sur l'homme, Dieu apparaît toujours en filigrane. Je veux ici, une dernière fois, confesser la foi en l'homme et la foi en Dieu qui ont soulevé toute ma vie. Je le crois : du creuset de la mort, jaillit la résurrection.

Livre :
Confessions d'une religieuse
Nombre de pages de l'édition imprimée : 414 pages
Editeur : Flammarion (13 avril 2010)
9782082125192

Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 07
par : Madeleine |

A l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance.
Pendant près de vingt ans, sœur Emmanuelle a rédigé ces Confessions d'une religieuse.
Ce livre est ainsi le premier et le dernier qu'elle ait écrit. Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Égypte. Elle y est revenue cent fois ensuite, jusque dans les derniers mois de son existence, pour le reprendre, le corriger, l'enrichir. Le dernier, parce qu'elle l'a voulu posthume, afin de confier ici des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant - par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.
Quelle en est la signification ? Celle d'une quête de vérité. Sœur Emmanuelle a souhaité comprendre le cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation à un Dieu dont elle a passionnément aimé la pauvreté et la vulnérabilité. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche, la nudité de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes.
Quand est dite la vérité nue sur l'homme, Dieu apparaît toujours en filigrane. Je veux ici, une dernière fois, confesser la foi en l'homme et la foi en Dieu qui ont soulevé toute ma vie. Je le crois : du creuset de la mort, jaillit la résurrection.

Livre :
Confessions d'une religieuse
Nombre de pages de l'édition imprimée : 414 pages
Editeur : Flammarion (13 avril 2010)
9782082125192

Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 08
par : Madeleine |

A l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance.
Pendant près de vingt ans, sœur Emmanuelle a rédigé ces Confessions d'une religieuse.
Ce livre est ainsi le premier et le dernier qu'elle ait écrit. Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Égypte. Elle y est revenue cent fois ensuite, jusque dans les derniers mois de son existence, pour le reprendre, le corriger, l'enrichir. Le dernier, parce qu'elle l'a voulu posthume, afin de confier ici des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant - par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.
Quelle en est la signification ? Celle d'une quête de vérité. Sœur Emmanuelle a souhaité comprendre le cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation à un Dieu dont elle a passionnément aimé la pauvreté et la vulnérabilité. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche, la nudité de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes.
Quand est dite la vérité nue sur l'homme, Dieu apparaît toujours en filigrane. Je veux ici, une dernière fois, confesser la foi en l'homme et la foi en Dieu qui ont soulevé toute ma vie. Je le crois : du creuset de la mort, jaillit la résurrection.

Livre :
Confessions d'une religieuse
Nombre de pages de l'édition imprimée : 414 pages
Editeur : Flammarion (13 avril 2010)
9782082125192

Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 07
par : Madeleine |

A l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance.
Pendant près de vingt ans, sœur Emmanuelle a rédigé ces Confessions d'une religieuse.
Ce livre est ainsi le premier et le dernier qu'elle ait écrit. Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Égypte. Elle y est revenue cent fois ensuite, jusque dans les derniers mois de son existence, pour le reprendre, le corriger, l'enrichir. Le dernier, parce qu'elle l'a voulu posthume, afin de confier ici des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant - par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.
Quelle en est la signification ? Celle d'une quête de vérité. Sœur Emmanuelle a souhaité comprendre le cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation à un Dieu dont elle a passionnément aimé la pauvreté et la vulnérabilité. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche, la nudité de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes.
Quand est dite la vérité nue sur l'homme, Dieu apparaît toujours en filigrane. Je veux ici, une dernière fois, confesser la foi en l'homme et la foi en Dieu qui ont soulevé toute ma vie. Je le crois : du creuset de la mort, jaillit la résurrection.

Livre :
Confessions d'une religieuse
Nombre de pages de l'édition imprimée : 414 pages
Editeur : Flammarion (13 avril 2010)
9782082125192

Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 08
par : Madeleine |

A l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance.
Pendant près de vingt ans, sœur Emmanuelle a rédigé ces Confessions d'une religieuse.
Ce livre est ainsi le premier et le dernier qu'elle ait écrit. Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Égypte. Elle y est revenue cent fois ensuite, jusque dans les derniers mois de son existence, pour le reprendre, le corriger, l'enrichir. Le dernier, parce qu'elle l'a voulu posthume, afin de confier ici des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant - par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.
Quelle en est la signification ? Celle d'une quête de vérité. Sœur Emmanuelle a souhaité comprendre le cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation à un Dieu dont elle a passionnément aimé la pauvreté et la vulnérabilité. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche, la nudité de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes.
Quand est dite la vérité nue sur l'homme, Dieu apparaît toujours en filigrane. Je veux ici, une dernière fois, confesser la foi en l'homme et la foi en Dieu qui ont soulevé toute ma vie. Je le crois : du creuset de la mort, jaillit la résurrection.

Livre :
Confessions d'une religieuse
Nombre de pages de l'édition imprimée : 414 pages
Editeur : Flammarion (13 avril 2010)
9782082125192

Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 05
par : Madeleine
Alphonse, contes et légendes Confession d'une religieuse 06
par : Madeleine |

A l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance.
Pendant près de vingt ans, sœur Emmanuelle a rédigé ces Confessions d'une religieuse.
Ce livre est ainsi le premier et le dernier qu'elle ait écrit. Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Égypte. Elle y est revenue cent fois ensuite, jusque dans les derniers mois de son existence, pour le reprendre, le corriger, l'enrichir. Le dernier, parce qu'elle l'a voulu posthume, afin de confier ici des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant - par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.
Quelle en est la signification ? Celle d'une quête de vérité. Sœur Emmanuelle a souhaité comprendre le cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation à un Dieu dont elle a passionnément aimé la pauvreté et la vulnérabilité. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche, la nudité de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes.
Quand est dite la vérité nue sur l'homme, Dieu apparaît toujours en filigrane. Je veux ici, une dernière fois, confesser la foi en l'homme et la foi en Dieu qui ont soulevé toute ma vie. Je le crois : du creuset de la mort, jaillit la résurrection.

Livre :
Confessions d'une religieuse
Nombre de pages de l'édition imprimée : 414 pages
Editeur : Flammarion (13 avril 2010)
9782082125192

( Radio Espérance ne vit que des dons de ses auditeurs )

Souhaitez-vous faire un don complémentaire ?

Votre don est déductible de l'impôt sur le revenu (à hauteur de 66% de vos revenus imposables).