• Capture1

    400 ans de la vocation vincentienne

    Mais... qui est Vincent de Paul ? pour mieux le connaître : Monsieur Vincent Il y a 400 ans le premier aoû (...)

    Lire la suite
  • Emissions.jpg

    C’est la rentrée 2017, la programmation de vos émissions change…

    Comme à chaque rentrée, certaines émissions changent d'horaires, de nouvelles arrivent... Nouvelles ém (...)

    Lire la suite
  • ND Salette

    Commémoration du 171° anniversaire de l’Apparition de Notre Dame à La Salette

    Sur les ondes de Radio Espérance, le 18 et 19 septembre 2017 depuis le sanctuaire Notre-Dame de La Salette. (...)

    Lire la suite
  • fatima3_s

    Radio-Espérance : 35 ans de présence catholique sur les ondes

    Radio Espérance est avec vous, auditeurs, depuis 1982, une présence catholique sur les ondes. Radio Es (...)

    Lire la suite

Les vendredis de carême à 15h00, en direct de Notre-Dame de Paris
Durée 1h15

Pendant toute la durée du Carême nous vous proposons de vénérer les reliques de la passion du Christ à 15 heures, en direct depuis la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Les reliques de la passion présentées à Notre-Dame de Paris sont constituées par un morceau de la croix conservée à Rome et ramené par sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin, un clou de la passion et la Sainte couronne d’épines.

Les manifestations de dévotion, adressées au Christ crucifié, comprennent les éléments habituels de la piété populaire, c’est-à-dire des chants et des prières, ainsi que des gestes comme, par exemple, l’ostension de la croix, sa vénération par un baiser et aussi la procession et la bénédiction avec croix.

Par cette pratique, les croyants s’unissent à la contemplation du mystère pascal qui est à la source de la foi en tant qu’expression d’un amour sans limite du Christ envers les hommes et de sa solidarité avec leurs souffrances.

Extrait de la 1° lecture, sur le sens de la vénération des reliques de la passion :

« Venir vénérer aujourd’hui les reliques de la passion, c’est s’inscrire dans un immense mouvement séculaire d’adoration, à l’image même de ce qui était fait par les premières générations chrétiennes pour le corps des martyrs.
Saint Basile le Grand écrivait, au milieu du IV siècle : « Celui qui touche les os d’un martyr participe à la sainteté et à la grâce qui y réside ».
Si le corps des martyrs est le témoin de l’amour qu’ils ont eu pour le Christ, les reliques de la passion nous redisent, de siècle en siècle, l’amour infini de Celui qui a aimé l’humanité entière jusqu’à en mourir.
Vénérer ces reliques, les toucher ou les embrasser c’est entrer par ce contact de la foi et de la charité en union avec le Sauveur et avec l’œuvre de la rédemption qui s’accomplit en nous.

Toucher ces épines qui ont touché le Crucifié c’est rappeler la fidélité totale du Christ à chacune de nos vies. Ce contact avec les instruments du supplice nous invite à rendre grâce pour la proximité invisible du Seigneur à nos vies et nous ouvre à la présence suprême de Celui qui a définitivement vaincu la mort et nous appelle à entrer dans sa vie pour toujours. »


 

Le vendredi 21 avril 2017 23:47 sur Radio Espérance
1h - 2h - 3h - 4h - 5h - 6h - 7h - 8h - 9h - 10h - 11h - 12h - 13h - 14h - 15h - 16h - 17h - 18h - 19h - 20h - 21h - 22h - 23h -
Réécoutez

SEQ_Salve dies dierum



Hymnus Salve dies dierum
Salve dies, dierum gloria, dies felix Christi victoria, dies digna iugi laetitia,dies prima.
Salut, ô jour, la gloire de nos jours, jour que bénit la vic (...)

Souhaitez-vous faire un don complémentaire ?

( Radio Espérance ne vit que des dons de ses auditeurs )

Votre don est déductible de l'impôt sur le revenu (à hauteur de 66% de vos revenus imposables).