Antenne principale Hymne à la vie

Créer un compte

Un email va vous être envoyé pour confirmation

Mot de passe oublié ?

Après validation, un lien permettant de générer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par email

Créer un compte

Un email va vous être envoyé pour confirmation

Mot de passe oublié ?

Après validation, un lien permettant de générer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par email

Hymne à la vie


par Florence le vendredi à 9h30, 13h et 23h

durée 27 minutes


Florence est gynécologue et catholique. Elle se situe dans la lignée de Jean-Paul II qui a toujours revendiqué la culture de vie.




Hymne à la vie Les jeunes années de l'Abbé Roger Derry
par : Florence |

Les jeunes années de l'Abbé Roger Derry.
3ème partie
L’abbé Roger Derry, vicaire à Saint-François-Xavier et directeur du Bon Conseil, résistant, a été arrêté le 9 octobre 1941 par la Gestapo au moment où il s’apprêtait à célébrer la messe. Après deux années de prison, il est condamné à mort à Düsseldorf le 1er  septembre 1943 et décapité à Cologne le 15 octobre 1943. Le lendemain de sa condamnation, il écrit sa dernière lettre adressée à son curé, Monseigneur Georges Chevrot, comme un testament spirituel.

Hymne à la vie L’abbé Roger Derry, résistance et prison
par : Florence |

L’abbé Roger Derry, résistance et prison.
2ème partie
L’abbé Roger Derry, vicaire à Saint-François-Xavier et directeur du Bon Conseil, résistant, a été arrêté le 9 octobre 1941 par la Gestapo au moment où il s’apprêtait à célébrer la messe. Après deux années de prison, il est condamné à mort à Düsseldorf le 1er  septembre 1943 et décapité à Cologne le 15 octobre 1943. Le lendemain de sa condamnation, il écrit sa dernière lettre adressée à son curé, Monseigneur Georges Chevrot, comme un testament spirituel.

Hymne à la vie L’abbé Roger Derry, un prêtre méconnu
par : Florence |

L’abbé Roger Derry, un prêtre méconnu.
1ère partie
L’abbé Roger Derry, vicaire à Saint-François-Xavier et directeur du Bon Conseil, résistant, a été arrêté le 9 octobre 1941 par la Gestapo au moment où il s’apprêtait à célébrer la messe. Après deux années de prison, il est condamné à mort à Düsseldorf le 1er  septembre 1943 et décapité à Cologne le 15 octobre 1943. Le lendemain de sa condamnation, il écrit sa dernière lettre adressée à son curé, Monseigneur Georges Chevrot, comme un testament spirituel.

Hymne à la vie Le fantôme et le grosibou
par : Florence |

L'amitié n'est autre chose que le parfait accord entre deux âmes, disait Cicéron.Je la regarde, après la sagesse, comme le plus beau cadeau que l'homme puisse recevoir sur terre.

Pour finir, la guerre du grosibou n'aura pas lieu, et Marcel retournera à l'école. La séparation des deux amis est déchirante , mais Lili lui écrira une lettre que Pagnol gardera jusqu'à sa mort.
Hymne à la vie Prier pour les prêtres
par : Florence |

Prier pour les prêtres

Le Père Jacques Hamel assassiné par deux terroristes islamistes le 26 juillet 2016, dans sa 86e année, en l'église Saint-Étienne de Saint-Étienne-du-Rouvray.
Le Père Charles de Foucauld assassiné le 1er décembre 1916 à la porte de son ermitage.
L'abbé Jean-Marie Perrot, né le 3 septembre 1877 à Plouarzel (Finistère), et assassiné le 12 décembre 1943 à Scrignac (Finistère) à l'issue de la messe par un membre de l'organisation spéciale du Parti communiste français.

Hymne à la vie Le voeu des échevins de Marseille au Sacré-Coeur
par : Florence |

Florence termine son historique du culte du Sacré-Coeur à Marseille et en particulier celui du voeux des échevins le 28 mai 1722 à l'occasion de l'épidemie de peste qui ravagea Marseille à partir de 1720
(3ème émission)

Hymne à la vie Le culte du Sacré-Coeur à Marseille - 2/3
par : Florence |

Florence nous présente un historique du culte du Sacré-Coeur à Marseille
(2ème émission)

Hymne à la vie Le culte du Sacré-Coeur
par : Florence | Florence nous présente un historique du culte du Sacré-Coeur
Hymne à la vie Appel à la sainteté
par : Florence |

Appel à la sainteté
6ème émission

Florence poursuit son entretien sur le devoir de résistance.

Hymne à la vie L'héritage de Simone Weil
par : Florence |

L'héritage de Simone Weil.
2e partie

Florence poursuit son étude de la pensée philosophique et spiriutelle de Simone Weil (1909-1943)
Elle s'appuie sur l'ouvrage :
Simone Weil l'insoumise
de Laure Adler
aux éditions Actes Sud - Sciences humaines
Hors collection
Octobre 2008
11,5 x 21,7
288 pages
ISBN 978-2-7427-7817-1

Hymne à la vie Simone Weil - Pour une sainteté hors norme
par : Florence |

Simone Weil - Pour une sainteté hors norme.
1ère partie

Née à Paris dans une famille d'origine juive, mais de parents agnostiques, Simone Weil est la soeur cadette du mathématicien André Weil (1906-1998). Etudiante très douée, elle prépare l'Ecole normale supérieure au Lycée Henri IV où elle est l'élève du philosophe Alain qui devient son maître à penser. Elle obtient l'agrégation de philosophie en 1931.

Enseignante en province, Simone Weil participe, durant l'entre-deux-guerres, aux combats sociaux et syndicaux. Bien que critique envers le marxisme, elle se situe de manière résolue au côté du monde ouvrier. Pendant la guerre d'Espagne, en 1936, Simone Weil s'engage dans la camp des républicains et des anarchistes après le coup d'État du général Franco, mais blessée accidentellement, elle doit bientôt rentrer en France.

Sur le plan religieux, Simone Weil se considère comme une mystique chrétienne. L'occupation allemande de la Seconde Guerre mondiale mettant sa famille en danger, elle se réfugie avec elle à Marseille. Après avoir émigré aux Etats-Unis avec ses parents, elle rejoint la France Libre du général de Gaulle à Londres où elle travaille comme rédactrice. Intransigeante, elle ne s'entend pas avec les gaullistes et retourne en France en juillet 1943. Atteinte de tuberculose, elle doit bientôt retourner en Angleterre et meurt le mois suivant au sanatorium d'Ashford..

Hymne à la vie Faut il encore résister ?
par : Florence |

Faut il encore résister ?
5ème émission

Florence poursuit son entretien sur le devoir de résistance en s'appuyant sur les "Ecrits de résistance" de Gertrude von Lefort et "Chemin" de saint José Maria Escriva de Balaguer.

Hymne à la vie Le mois de Mai
par : Florence | Florence nous présente ce beau mois de Mai, le mois de Marie.
Hymne à la vie Comment devient on résistant
par : Florence |

Comment devient on résistant.
4ème émission

Florence poursuit son entretien sur le devoir de résistance en s'appuyant sur le discours intitulé « Le déclin du courage », prononcé devant l'université de Harvard, le 8 juin1978, par Alexandre Soljenitsyne.

( Radio Espérance ne vit que des dons de ses auditeurs )

Souhaitez-vous faire un don complémentaire ?

Votre don est déductible de l'impôt sur le revenu (à hauteur de 66% de vos revenus imposables).