Antenne principale Grégorien

Créer un compte

Un email va vous être envoyé pour confirmation

Mot de passe oublié ?

Après validation, un lien permettant de générer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par email

Créer un compte

Un email va vous être envoyé pour confirmation

Mot de passe oublié ?

Après validation, un lien permettant de générer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par email

Grégorien


par un moine de l'abbaye Notre-Dame de Triors (Drôme)

le vendredi à 10h et 23h30, le dimanche à 02h30 et 15h30

durée 27 minutes

De Pie X à Jean-Paul II, les papes nous exhortent à développer le chant grégorien, le chant qui élève l’âme. Il la prépare le mieux à s’ouvrir à Dieu et la tourne vers lui avec douceur. Le chant grégorien est le chant de l’Unité, il réalise la fusion des âmes comme des voix.
Un père bénédictin vous propose chaque semaine un commentaire spirituel et musical d'une pièce grégorienne tirée du répertoire liturgique latin.

Grégorien Hymne Ave Maris Stella Assomption
par : Un moine de Triors |

Hymne Ave Maris Stella
Antiphonale Monasticum page 704

Ave maris stella, Dei mater alma Atque semper virgo Felix caeli porta Sumens illud ave Gabrielis ore Funda nos in pace Mutans Evae nomen Solve vincla reis Profer lumen caecis Mala nostra pelle Bona cuncta posce Monstra te esse matrem Sumat per te preces Qui pro nobis natus Tulit esse tuus Virgo singularis Inter omnes mitis Nos culpis solutos Mites fac et castos Vitam praesta puram Iter para tutum Ut videntes Jesum Semper collaetemur Sit laus Deo Patri Summo Christo decus Spiritui sancto Tribus honor unus.

Salut, étoile de la mer Mère nourricière de Dieu Et toujours vierge, Bienheureuse porte du ciel En recevant cet ave De la bouche de Gabriel Et en changeant le nom d’Ève Établis-nous dans la paix Enlève leurs liens aux coupables Donne la lumière aux aveugles Chasse nos maux Nourris-nous de tous les biens Montre toi notre mère Qu’il accueille par toi nos prières Celui qui, né pour nous, Voulut être ton fils Vierge sans égale, Douce entre tous, Quand nous serons libérés de nos fautes Rends-nous doux et chastes Accorde-nous une vie innocente Rends sûr notre chemin Pour que, voyant Jésus, Nous nous réjouissions éternellement Louange à Dieu le Père, Gloire au Christ Roi Et à l’Esprit saint, À la Trinité entière un seul hommage.

Grégorien Kyrie IV et V
par : Un moine de Triors |

Kyrie Eleison
Kyriale IV - Kyrie Cunctipotens Genitor Deus
Kyriale V - Kyrie magnae Deus potentiae

Graduale Romanum - page 725 & 728
Missel vespéral grégorien 804 - page 40 & 43

Grégorien Communion Simile est
par : Un moine de Triors |

Communion Simile est
Messe du 17ème dimanche ordinaire
Messe pour une vierge non martyre

Simile est regnum caelorum homini negotiatori,
quaerenti bonas margaritas;
inventa una pretiosa margarita,
dedit omnia sua
et comparavit eam.

Le royaume des cieux est comparable à un homme d’affaires
qui cherche de bonnes perles :
ayant trouvé une perle précieuse,
il a donné tout ce qu’il avait,
et l’a achetée.


Graduale Romanum - page 519
Missel vespéral grégorien 804 - page 1688

Grégorien Communion Optimam partem
par : Un moine de Triors |

Communion Optimam partem
Messe du 16ème dimanche ordinaire

Optimam partem elegit sibi Maria,
quae non auferetur ab ea in aeternum.

Marie s'est choisi la meilleure part,
qui ne lui sera pas enlevée, pour l'éternité.

Graduale Romanum - page 507

Grégorien Communion Passer invenit
par : Un moine de Triors |

Communion Passer invenit
Messe du 15ème dimanche ordinaire
Messe du 3ème dimanche de Carême pour la forme extraordinaire

Passer invenit sibi domum, et turtur nidum,
ubi reponat pullos suos :
altaria tua Domine virtutum,
rex meus, et Deus meus :
beati qui habitant in domo tua,
in saeculum saeculi laudabunt te.

Le passereau se trouve une maison :
et la tourterelle un nid où déposer ses petits :
ah vos autels ! Seigneur des puissances :
mon Roi et mon Dieu :
heureux ceux qui habitent en votre maison,
dans les siècles des siècles ils vous loueront.

Graduale Romanum - page 306
Missel vespéral grégorien 804 - page 487

Grégorien Kyrie II et III
par : Un moine de Triors |

Kyrie Eleison
Kyriale II - Kyrie fons bonitatis
Kyriale III - Kyrie Deus sempiterne

Graduale Romanum - page 715 & 718
Missel vespéral grégorien 804 - page 34 & 37

Grégorien Communion Christus resurgens
par : Un moine de Triors |

Communion Christus resurgens
Messe du 13ème dimanche ordinaire
Messe du mercredi de Pâques

Christus resurgens
ex mortuis iam non moritur,
mors illi ultra non dominabitur.

Ressuscité d'entre les morts,
le Christ ne meurt plus :
la mort n'aura désormais plus d'empire sur lui.

Graduale Romanum - page 207
Missel vespéral grégorien 804 - page 665

Grégorien Communion Qui vult venire post me
par : Un moine de Triors |

Communion Qui vult venire post me
Messe du 12ème dimanche ordinaire
Messe pour un martyr non Pontife

Qui vult venire post me,
abneget semetipsum
et tollat crucem suam,
et sequatur me.

Qui veut venir à ma suite,
qu’il renonce à lui-même,
et qu’il prenne sa croix,
et qu’il me suive.

Graduale Romanum - page 484
Missel vespéral grégorien 804 - page 1620

Grégorien Communion Unam petii
par : Un moine de Triors |

Communion Unam petii
Messe du 11ème dimanche ordinaire
Messe du 5ème dimanche après la Pentecôte

Unam petii a Domino
hanc requiram :
ut inhabitem in domo Domini
omnibus diebus vitae meae.

J’ai demandé une seule chose au Seigneur,
c’est elle que je rechercherai :
habiter dans la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie.

Graduale Romanum - page 294
Missel vespéral grégorien 804 - page 858

Grégorien Communion Dico vobis
par : Un moine de Triors |

Communion Dico vobis
Messe de la solennité du Sacré Coeur de Jésus
Messe du 3e dimanche après la Pentecôte

Dico vobis: Gaudium est angelis Dei
super uno peccatore paenitentiam agente.

Je vous le dis, il y a de la joie chez les Anges de Dieu
pour un seul pécheur qui fait pénitence.

Graduale Romanum - page 387
Missel vespéral grégorien 804 - page 846

Grégorien Séquence Lauda Sion et la poésie chrétienne
par : Un moine de Triors |

Séquence Lauda Sion
Messe de la fête du Corpus Domini

Lauda Sion salvatorem
lauda ducem et pastorem
in hymnis et canticis.
Sion, célèbre ton Sauveur,
chante ton chef et ton pasteur
par des hymnes et des chants.
S 2
Quantum potes tantum aude
quia maior omni laude
nec laudare sufficis.
Tant que tu peux, tu dois oser,
car il dépasse tes louanges
tu ne peux trop le louer.
S 3
Laudis thema specialis
panis vivus et vitalis
hodie proponitur
Le pain vivant, le pain de vie,
il est aujourd'hui proposé
comme objet de te louanges.
S 4
Quem in sacrae mensa cenae,
turbae fratrum duodenae
datum non ambigitur.
Au repas sacré de la Cène
Il est bien vrai qu'il fut donné
au groupe des douze frères.
S 5
Sit laus plena, sit sonora,
sit iucunda, sit decora
mentis iubilatio.
Louons-le à voix pleine et forte,
que soit joyeuse et rayonnante
l'allégresse de nos coeurs!
S 6
Dies enim solemnis agitur,
in qua mensae prima recolitur
huius institutio.
C'est en effet la journée solennelle
où nous fêtons de ce banquet divin
la première institution.
S 7
In hac mensa novi Regis,
novum Pascha novae legis,
phase vetus terminat.
A ce banquet du nouveau Roi,
la Pâque de la Loi nouvelle
met fin à la Pâque ancienne.
S 8
Vetustatem novitas,
umbram fugat veritas,
noctem lux eliminat.
L'ordre ancien le cède au nouveau,
la réalité chasse l'ombre
et la lumière la nuit.
S 9
Quod in cena Christus gessit,
faciendum hoc expressit
in sui memoriam.
Ce que le Christ fit à la Cène,
il ordona de le faire
en mémoire de lui.
S 10
Docti sacris institutis,
panem, vinum in salutis
consecramus hostiam.
Instruits par son précepte saint,
nous consacrons le pain, le vin,
en victime de salut.
S 11
Dogma datur christianis,
quod in carnem transit panis,
et vinum in sanguinem.
C'est un dogme pour les chrétiens
que le pain se change en son corps,
et le vin en son sang.
S 12
Quod non capis, quod non vides,
animosa firmat fides,
praeter rerum ordinem.
Ce qu'on ne perçoit pas, ce qu'on ne voit pas,
notre foi ose l'affirmer,
hors des lois de la nature.
S 13
Sub diversis speciebus,
signis tantum, et non rebus,
latent res eximiae.
L'une et l'autre de ces espèces sont là
simplement comme des signes et non comme des réalités,
car elles cachent de magnifiques réalités.
S 14
Caro cibus, sanguis potus:
manet tamen Christus totus
sub utraque specie.
Sa chair est une nourriture, son sang est une boisson,
mais le Christ tout entier demeure
sous chacune des espèces.
S 15
A sumente non concisus,
non confractus, non divisus:
integer accipitur.
On le reçoit sans le briser,
le rompre ni le diviser ;
il est reçu tout entier.
S 16
Sumit unus,,sumunt mille:
quantum isti, tantum ille:
nec sumptus consumitur.
Qu'un seul ou mille communient,
ceux-ci reçoivent autant que celui-là,
on s'en nourrit sans le détruire.
S 17
Sumunt boni, sumunt mali:
sorte tamen inaequali,
vitae vel interitus.
Bons et mauvais le reçoivent,
mais pour un sort bien différent,
pour la vie ou pour la mort.
S 18
Mors est malis, vita bonis:
vide paris sumptionis
quam sit dispar exitus.
Mort des pécheurs, vie pour les jutes ;
vois : ils prennent pareillement ;
quel résultat différent !
S 19
Fracto demum sacramento,
ne vacilles, sed memento
tantum esse sub fragmento,
quantum toto tegitur.
Enfin, si l'on divise les espèces,
n'hésite pas, mais souviens-toi
qu'il est présent dans un fragment
aussi bien que dans le tout.
S 20
Nulla rei fit scissura:
signi tantum fit fractura,
qua nec status, nec statura
signati minuitur.
La réalité profonde n'est pas divisée,
le signe seul est partagé ;
de celui qui est signifié
ni la taille ni l'état ne sont en rien diminués.
S 21
Ecce panis angelorum,
factus cibus viatorum:
vere panis filiorum,
non mittendus canibus.
Voici le pain des anges,
devenu la nourriture des pèlerins ;
c'est le vrai pain des enfants
qu'il ne faut pas jeter aux chiens.
S 22
In figuris praesignatur,
cum Isaac immolatur,
agnus Paschae deputatur,
datur manna patribus.
D'avance il fut annoncé
par Isaac en sacrifice,
par l'agneau pascal immolé
par la manne donnée à nos pères.
S 23
Bone pastor, panis vere,
Iesu, nostri miserere:
tu nos pasce, nos tuere,
Tu nos bona fac videre
in terra viventium.
O bon Pasteur, pain véritable,
ô Jésus, aie pitié de nous,
nourris-nous et protège-nous,
fais-nous voir les biens éternels
dans la terre des vivants.
S 24
Tu qui cuncta scis et vales,
qui nos pascis hic mortales:
tuos ibi commensales,
coheredes et sodales
fac sanctorum civium.
Toi qui sais tout et qui peux tout
toi qui nous nourris en cette vie mortelle,
fais de nous, là-haut, tes convives,
rends-nous cohéritiers
et compagnons des saints de la cité céleste.

Graduale Romanum - page 379
Missel vespéral grégorien 804 - page 783

Grégorien Offertoire Benedictus sit
par : Un moine de Triors |

Offertoire Benedictus sit
Messe de la fête de la Sainte Trinité

Benedictus sit Deus Pater,
unigenitusque Dei Filius,
Sanctus quoque Spiritus:
quia fecit nobiscum misericordiam suam.

Béni soit Dieu le Père,
et le Fils unique de Dieu,
ainsi que le Saint-Esprit :
car il a exercé envers nous sa miséricorde.

Graduale Romanum - page 375
Missel vespéral grégorien 804 - page 783

Grégorien Alleluia Dum complerentur
par : Un moine de Triors |

Alleluia Dum complerentur
Messe de la vigile de la Pentecôte

Dum complerentur dies Pentecostes,
erant omnes pariter sedentes, alleluia.

Quand fut arrivé le jour de la Pentecôte,
ils étaient tous assis ensemble, alléluia.

Graduale Romanum - page 250

Grégorien Communion Data est mihi
par : Un moine de Triors |

Communion Data est mihi
Messe de l'Ascension de NSJC - Année A
Messe du Vendredi de Pâques

Data est mihi omnis potestas in caelo et in terra, alleluia :
euntes, docete omnes gentes,
baptizantes eos in nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti.

Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre, alléluia.
Allez, enseignez toutes les nations,
les baptisant au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.

Graduale Romanum - page 213
Missel vespéral grégorien 804 - page 674

( Radio Espérance ne vit que des dons de ses auditeurs )

Souhaitez-vous faire un don complémentaire ?

Votre don est déductible de l'impôt sur le revenu (à hauteur de 66% de vos revenus imposables).